L’IAT (de l’Angais Integrative Aquatic Therapy) est née d’un mélange de thérapies corps-esprit qui guérit les chocs et les traumas des stades premiers de la vie. Ceux-ci peuvent concerner des problématiques de lien et d’attachement à la mère, les traumatismes physiques et émotionnels d’une naissance difficile, les effets de toxines pré- et péri-natales, le traumatisme d’être non désiré dans l’utérus, les influences de shémas transgénérationnels, ainsi que nombre d’autres blessures de nature, physique, psychologique ou spirituelle.

Si les blessures pre- et péri-natales ne sont pas traitées, cela peut compliquer la guérison de blessures ultérieures, telles que celles consécutives à un accident de voiture, et cela peut conduire à des difficultés dans les relations futures, telles que des liens dysfonctionnels ou la difficulté d’établir de saines frontières pour soi-même. Etant donné que la plupart des blessures traumatiques impactent le corps et l’esprit à un niveau pré-verbal, l’IAT puise énormément dans les facultés somatiques.

Le cœur agissant de la thérapie réside cependant dans une compréhension psychologique pointue des chocs & traumatismes, du développement personnel et de saines frontières relationnelles. L’IAT est un modèle d’autonomisation qui renforce la conscience de Soi.

L’IAT puise dans les traditions psychologiques suivantes : psychologie du Soi (self-psychology), Gestalt, théorie des Systèmes Familiaux, psychologie pré- et péri-natale, et approches corps-esprit de guérison des chocs et traumas. Dans les sessions d’IAT, le dialogue et la guérison somatique sont entrelacés. Cette approche multi-disciplinaire couvre une large part du spectre de la Présence Intégrale qui est le fondement de l’Aquatic Healing. C’est pourquoi le travail d’IAT se fond sans problème dans le travail d’Aquatic Healing.